Le Haut Atlas Oriental et le Moyen Atlas sont réputées pour leurs forêts de cèdres, mais sont restées longtemps isolées du reste du pays. Il n’est donc pas si étonnant qu’une tradition de travail sur bois remontant jusqu’à l’époque néolithique, ait pu s’y maintenir jusqu’à une époque récente. Elle se manifeste dans la réalisation d’objets dans le domaine de la parure.

 

Vitrine à gauche :

Parmi les récipients à khôl exposés, il est intéressant de comparer ceux de tradition méditerranéenne, décorés de motifs qui avoir une origine prophylactique en relation avec la signification magico-réligieuse de l’utilisation du Khol. Dans les oasis présahariennes, cette relation s’exprime plutôt dans les formes données aux récipients

 

Nous présentons ici quelques marteaux à sucre sous forme d’image de gazelle dont le traitement esthétique et la représentation abstraite indiquent la valeur symbolique.

 

Au centre :

Ceinture traditionnelle des femmes Zemmour.

Elle résume bien la rencontre entre les apports de la Méditerranée (la soie) et ceux du Sahara (les cauris) sur un fond de production autochtone (la laine).

De même sur les babouches on distingue la broderie en cuir sur cuir selon la tradition saharienne de celle en soie sur cuir d’influence méditerranéenne.

 

A droite :

Quelques accessoires qui font partie de la parure des hommes. Le chapeau provient de la région d’Oujda. Etui en cuir filali à cordon en soie porté par tous les cavaliers participant dans les fantasias. Ce petit sac contient le dalil al khairat, recueil manuscrit de louanges au Prophète Mohammed, oeuvre du grand mystique marocain Al Jazouli (15ème siècle), enterré à Marrakech dans le mausolée Sidi Ben -Slimane. Dans la danse, les Deux sacs à décor repoussé dont le motif central pourrait avoir une signification symbolique. Ces sacs sont portés dans la région Goulmima-Mellab au cours de la danse traditionnelle Ahaidus. Une ceinture de Guercif à décor brodé cuir sur cuir selon la tradition saharienne. Quatre poires à poudre : deux en bois, deux en cuivre.

 

La parure : un phénomène humain

universel prenant une forme

spécifique dans un contexte précis